Avertir le modérateur

  • La Soluce de Sarko : sucer des cailloux !

    ab2b76cc20ac7450ae63ae1787785103.jpg

    A part sucer les cailloux, les pauvres n'ont pas d'autres perceptives dans le grandiloquent discours du Roi Sarko. Aucune loi sociale ne lui résiste, et le social, ce n’est pas son fort. Travaillez d’arrache pieds pour vos patrons, et vous ne verrez pas le temps passer et vous n’aurez pas le temps de dépenser, voilà le Discours sur le pouvoir d’achat..

  • Sarko gère la Voyoucratie !

    71278756b830cb1ea15361b7c9e56b21.jpg

     «Nous allons donner plus à ceux qui veulent s'en sortir honnêtement, et plus aux autres aussi, mais pas dans le même sens».

    On se demande bien comment ???ab15bdee614509d3995865e8232f7a7b.jpg

     

  • Guerre Civile, jour 2

    054e99ea1993a48854aa822e934d4679.jpg

    Je viens de visionner les vidéos privées que 20Minutes a publiées, c’est effrayant ! Tous ces hommes encagoulés et d’une façon ou une autre armés, qui sortent d’un immeuble d’un pas résolus. Ils s’en vont casser du flic et de l’ordre social. Ils auraient un dixième de cette belle énergie pour embellir leur cité et se fédérer, il n’y aurait plus de chômage à Villiers-le-Bel, et les enfants éduqués et surveillés ne se feraient pas tuer dans des accidents de la route. En un mot si ils se bougeaient le cul avec autant de véhémence pour s’intégrer, je ne pense pas qu’on parlerait d’eux.

    Des faignasses émeutières, voilà ce qui dort dans nos banlieues .

  • Guerre Civile à Villiers-le-Bel

     

    94b3f4efbea5cb5bfd336fcdcc24e04e.jpg

    VIOLENCES à Villiers-le-Bel

    Après la mort de deux jeunes dans un accident, 25 policiers et un pompier ont été blessés, 28 voitures brûlées.

    Deux ados sans casque sur une mini moto se tuent à cause d’un choc frontal avec une voiture de police et c’est l’émeute.

    Voitures incendiées, bijouterie dévalisée, garages cramés, magasins pillés, policier et pompiers agressés qui se replient car ils ne savent pas quoi faire…. Cela s’appelle la Guerre Civile pour moi. Le début de la fin. Des gangs ignares avec pour seule culture la violence et la haine. Des animaux sauvages.

  • Denis Gautier-Sauvagnac piquait dans la caisse et Sarko ne savait pas ????

    105f696a335b09a08bf1852195feef09.jpg

     


    Le cabinet de Nicolas Sarkozy a été informé en 2004, quand il était ministre des Finances, de retraits en liquide effectués par Denis Gautier-Sauvagnac dans les caisses de l'UIMM, et il n’a rien fait. C’est une bombe lancée par l'hebdomadaire «Marianne» dans son édition à paraître samedi.

    Ces retraits, d'un montant de plusieurs millions d'euros, font l'objet d'une enquête de la brigade financière conduite sous l'autorité du parquet de Paris, saisi fin septembre.

    Dès le printemps 2004

    «Marianne» retrace la chronologie de l’affaire: la cellule anti-blanchiment du ministère des Finances, Tracfin, est saisie dès le printemps 2004 par BNP Paribas d'importants retraits en liquide effectués par Denis Gautier-Sauvagnac dans les caisses de l'organisation, l'UIMM (patronat de la métallurgie), principale fédération du Medef.

    Ces retraits à BNP Paribas se montaient, selon «Marianne», à 700.000 euros en 2000, 900.000 euros en 2001, 700.000 euros en 2002, 600.000 euros en 2003 et 300.000 euros de janvier à mai 2004.

    «En attente»

    En juin 2004, le directeur adjoint de Tracfin, Jean-Marc Maury, en informe une première fois le cabinet du ministre de l'Economie et des Finances de l'époque, Nicolas Sarkozy, son autorité de tutelle.

    En septembre de la même année, une note de Tracfin mentionnant que Denis Gautier-Sauvagnac poursuit les retraits en liquide est adressée au ministère dans l'attente d'un feu vert pour sa transmission à la justice.

    D'après «Marianne», Tracfin ne reçoit alors «aucune directive autorisant la saisie de la justice» et le cabinet de Nicolas Sarkozy lui demande de mettre le dossier «en attente».

    Contacté par l'AFP, l'Elysée n'avait pas réagi vendredi à la mi-journée.

    Nommé ministre des Finances en 2005 après un court intérim d'Hervé Gaymard, Thierry Breton «donne au patron de Tracfin la même consigne que Nicolas Sarkozy», affirme «Marianne».

    «Tout le monde savait»

    D'après l'hebdomadaire, c'est en septembre 2007, soit trois ans plus tard, que le ministère des Finances donne, «avec l'accord de l'Elysée» et donc de Nicolas Sarkozy, son feu vert à Tracfin pour transmettre le dossier à la justice.

    Denis Gautier-Savagnac devrait être entendu à la brigade financière au début de la semaine prochaine. Dans «Le Parisien», un ancien chauffeur de l’UIMM affirme que «tout le monde savait que les espèces circulaient en grand nombre.»

    D'après AFP

    20Minutes.fr, éditions du 23/11/2007 - 14h44

  • Dédé

    13deaaab2fef8f4236cbb0473e4a9540.jpg

     

    Dédé (D), un villageois indonésien de 32 ans surnommé «l'Homme-arbre» en raison des verrues géantes qui lui couvrent le corps comme de l'écorce, Tanjun Jaya, le 21 novembre 2007.

    Source : REUTERS

  • Il y a des Maires bêtes à mourir !!!!

    Il vous est interdit de mourir…

     Ceux qui souhaitaient mourir à Cugnaux, en Haute-Garonne, doivent se dépêcher. Le maire PS de la ville, Philippe Guérin, a pris un arrêté municipal interdisant «à toute personne ne disposant pas de caveau (...) de décéder sur le territoire de la commune», a-t-on appris mercredi auprès de cette municipalité de la banlieue de Toulouse. Et gare aux étourdis. «Les contrevenants seront sévèrement sanctionnés pour leurs actes» précise l’arrêté.
     
    Selon
    la mairie, moins d'une vingtaine de nouvelles concessions sont actuellement disponibles dans les deux cimetières de la commune. Une centaine seront disponibles dans l'extension prévue d'un des deux cimetières. «La situation n'est pas critique pour l'année qui vient, mais le sera dans deux ou trois ans si rien n'est fait aujourd'hui», a souligné Pierre Laffaille, collaborateur du maire.
     
    Une soixantaine de décès par an sont enregistrés à Cugnaux, mais la mairie redoute une augmentation au regard de la pyramide des âges des Cugnalais. L'objectif de cet ironique arrêté municipal est, selon lui, «d'alerter la population». La préfecture de la Haute-Garonne a indiqué de son côté que le préfet Jean-François Carenco envisageait de déposer un référé «pour la liberté de mourir».
     


    Sa. C. avec AFP

  • Les voleurs d'enfants se rebellent

    c7f6c579d79eaea08cf2877c8756b814.jpg

    Heureusement que tout le monde s'en fout de ce "droit commun"

    Thomas Coex AFP/Archives ¦ Le président de L'Arche de Zoé, Eric Breteau

    Eric Breteau menace. Le président de L'Arche de Zoé s'est dit mardi «lâché» par les autorités françaises, depuis la prison de N'Djamena (Tchad) où il est incarcéré avec cinq autres membres de l'association. «Mais on a des preuves et elles sortiront», a-t-il affirmé à la presse, réitérant que les autorités françaises étaient au courant de cette opération controversée.

    «Tout le monde parle sauf nous»

    Dès le 25 octobre, Paris s'est vivement désolidarisé de L'Arche de Zoé, qualifiant son opération d'«illégale et irresponsable».

    «Tout le monde parle sauf nous, il y a une sorte d'acharnement. On cherche à nous empêcher de parler», a déploré Eric Breteau. 7Du peu que l'on sait, on comprend qu'il y a une cabale hallucinante au centre d'une affaire d'Etat», a ajouté son assistante Emilie Lelouch, également détenue.

     Les responsables de L'Arche de Zoé, qui ont toujours présenté les 103 enfants destinés à être évacués en France comme des orphelins du Darfour, région soudanaise voisine en proie à une guerre civile, ont réaffirmé leur position et plaidé la bonne foi.

    «Pour nous, ça reste des orphelins»

    «Pour nous, ça reste des orphelins du Darfour et on n'a jamais rencontré leurs familles», a assuré Eric Breteau. «On n'est jamais allés les chercher. Tout s'est passé par l'intermédiaire de chefs de villages qui nous apportaient des documents écrits, comme quoi ce sont des orphelins du Darfour», a-t-il insisté.

    «Les chefs avec lesquels on a travaillé nous ont peut-être menti», a admis pour sa part Emilie Lelouch. «Mais si ces enfants avaient des parents, ils étaient avec nous pendant plus de six semaines: pourquoi ne les a-t-on jamais vus?», a-t-elle interrogé.

    Selon une enquête d'organisations humanitaires internationales, la quasi-totalité des enfants sont originaires de villages tchadiens de la zone frontalière et ont au moins un parent ou un adulte qu'ils considèrent comme tel.

  • Sarko le premier Patron de France

    Sarko a rompu le silence...

    Mercredi 21 novembre 2007, 8h21: La grève dans les transports est une «catastrophe» et un «séisme» aux conséquences «extraordinairement dommageables».

  • Sarko préfère parler avec ses potes les Maires, plutôt qu'au peuple

     

    ba065be2d99518605e2e71a0861a5d3f.jpg

     

    Muet depuis le 13 novembre, Nicolas Sarkozy prévoit de s'adresser aux Français, jeudi 22 ou vendredi 23, avant son départ pour la Chine, samedi, affirme «Le Monde». Au programme: des mesures en faveur du pouvoir d’achat qui concerneraient le secteur public, dont les agents sont en grève mardi, comme le secteur privé.

    Une intervention confirmée à demi-mot par Laurent Wauquiez, porte-parole du gouvernement, mardi sur RTL. Alors qu'on lui demandait: «Confirmez-vous que le président de la République s'exprimera jeudi ou vendredi?», Laurent Wauquiez a répondu: «Après un conflit tel qu'on vient de le vivre (...), il est évidemment légitime que le président de la République puisse intervenir et on peut s'y attendre». Une telle information n’est, pour l’instant, pas confirmée par le chef de l’Etat.

    Mardi, Nicolas Sarkozy prononcera bien un discours. Mais il interviendra devant le congrès de l'association des maires de France, qui s'ouvre à Paris.
    Patrick Kovarik AFP/Archives ¦ Nicolas Sarkozy et Raymond Soubie à Paris le 2 juillet 2007



    Avec AFP


    20Minutes.fr, éditions du 20/11/2007 - 11h23

    dernière mise à jour : 20/11/2007 - 11h32

  • Sarkozy et Ses grêves !

    4f948dd2d6dc22f7e191ecb1be2308ac.jpg

    Il a voulu diriger la France comme il dirigeait Neuilly sur Seine.Il a confondu Maire et Président de la République. Il s'occupe de tout et ne fait rien de concret. Il s'en va libérer des des droits commun au Tchad, pendant que la France gronde à tout va. Et au coeur du conflit, je le trouve extrêmement discret. Plus de photos de lui dans 20minutes, plus de déclarations journalières sur TF1. Une petite promenade chez son pote Américain au début du conflit pour se détendre et puis plus rien. Il veut que cela s’arrête et il croit que le dire suffit….

  • La diplomatie et M. Sarkozy, c'est pas gagné !

    Le Soudan a accusé vendredi le gouvernement français d'avoir fourni des visas à l'association Arche de Zoé pour exfiltrer 103 enfants du Tchad avant que cette tentative ne soit arrêtée fin octobre. «En mars, avril et mai, les autorités françaises ont fourni par anticipation des visas et ont également autorisé l'avion à amener ces enfants en France», a accusé à Genève le commissaire soudanais à l'Aide humanitaire, Mohamed Abdel Rahman Hassabo.

    Tous nos articles sur l'affaire Arche de Zoé en cliquant ici...

    Le gouvernement français «savait» que l'Arche de Zoé se préparait à enlever ces enfants pour les faire adopter par des familles françaises, a-t-il ajouté lors d'une conférence de presse. Selon lui, les 103 enfants actuellement regroupés par les autorités tchadiennes dans un hôpital d'Abéché, n'étaient que l'avant-garde d'une opération destinée à évacuer 10.000 enfants africains vers l'Europe.

    Nicolas Sarkozy dans le collimateur de Khartoum…

    «C'est un crime très grave, perpétré contre tous les principes de l'humanité», a-t-il lancé, accusant l'association d'avoir préparé une opération «d'enlèvement, de trafic d'enfants et d'esclavage». Il a ajouté que 74 autres enfants étaient actuellement recherchés par les autorités de son pays.

    Vendredi, le responsable soudanais s'en est également pris directement à Nicolas Sarkozy, qui a ramené du Tchad sept des 21 personnes arrêtées dans cette affaire. «Il aurait pu au moins rendre visite aux victimes au lieu d'aller les chercher au tribunal».

    Le responsable soudanais a affirmé par ailleurs que 17 des 103 enfants d'Abéché étaient de nationalité soudanaise, alors que l'identification de ces mineurs âgés d'un à dix ans doit encore prendre plusieurs semaines.

    …ainsi que l'Unicef et le HCR

    Il a enfin affirmé que la tentative de L'Arche de Zoé avait été «soutenue par de nombreux organismes qui sont censés protéger les réfugiés, comme le HCR et l'Unicef qui travaillent au Darfour et dans l'est du Tchad». Les 103 enfants ont été amenés dans des camps tenus par le Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés et par le Fonds des Nations unies pour l'enfance, a affirmé le responsable soudanais, demandant à ces organismes d'enquêter dans leurs rangs pour «découvrir qui est impliqué» dans cette affaire.

    Interrogé lors d'une conférence de presse sur ces accusations, le Haut commissaire adjoint aux réfugiés, Craig Johnstone, les a jugées «sans fondement et «impossible à étayer». «Je vous laisse le soin de juger pourquoi ces accusations sont formulées. Je ne voudrais pas leur donner plus de dignité en y répondant.»

    Vendredi soir, la France a également qualifié de «sans aucun fondement» ces accusations. «Nous avons pris connaissance avec étonnement de ces accusations (...) Nous démentons catégoriquement avoir donné de tels visas», a déclaré le porte-parole adjoint du ministère des Affaires étrangères.
    Fabrice Coffrini AFP ¦ Le commissaire soudanais à l'Aide humanitaire, Mohamed Abdel Rahman Hassabo, le 16 novembre 2007 aux Nations Unies à Genève



    20Minutes.fr, éditions du 16/11/2007 - 19h50

    dernière mise à jour : 16/11/2007 - 20h07

  • Il y a tellement de monde, qu'il n'y a pas que moi qui pense à la Bombe.

    Dans les couloirs bondés de Châtelet La ligne 14 fonctionne, je monte à Madeleine et descends à Châtelet. Là, c’est la cohue. Des vigiles bloquent l’accès aux couloirs, réorientent les voyageurs pour qu’ils ressortent et prennent leurs correspondances dans une autre station. Des appels retentissent pour les usagers de la ligne 1: ils doivent rester dans les wagons, ils ne pourront pas sortir à Châtelet.

    C.L. 

    J'y étais, et, j'ai eu peur ! L'angoisse qui monte face à cet océan humain grondant de frustration...

    Et je pense toujours et encore à la Bombe !

    Béatrice

  • Les voleurs d'enfants restent en prison

     

    35c4ed5a2dc994952df465eff31114fa.jpgLe juge chargé de l'enquête sur l'affaire de l'Arche de Zoé, a rejeté mercredi les demandes de mise en liberté des six Français membres de cette association et de trois Tchadiens incarcérés à N'Djamena.

    «Eu égard à la gravité des faits, la mise en liberté provisoire des inculpés risque de nuire à la manifestation de la vérité et de l'ordre public», a estimé le juge. Une violente manifestation antifrançaise a d'ailleurs secoué N'Djamena mercredi matin. Le juge souligne que «les dépositions des parties civiles ne sont pas encore reçues», selon cette source. Un quatrième Tchadien est également incarcéré à N'Djamena dans ce dossier, mais il n'y a pas eu de demande de mise en liberté pour cet inculpé.

    Onze autres personnes - trois journalistes français, sept membres espagnols de l'équipage d'un avion affrété par l'association pour transporter les enfants d'Abéché (est du Tchad) en France et un pilote belge ayant convoyé les enfants de la frontière à Abéché - ont été libérés et ont regagné leurs pays respectifs mais restent inculpés au Tchad.

    L'Arche de Zoé a tenté d'emmener en France 103 enfants originaires de la zone frontalière avec le Soudan en les présentant comme des orphelins du Darfour (ouest du Soudan) nécessitant une évacuation sanitaire.

    20Minutes.fr, éditions du 14/11/2007 - 12h42

     

  • Beckham montre son cul pour gagner de l'Argent

     

    Il faut vraiment qu’il est besoin d’encore plus d’argent pour que le Millionnaire Beckham accepte de monter son cul dans une position humiliante. Faire de la réclame pour des slips, faut vraiment avoir faim…..

    medium_beckham-emporio.jpg

    ¦ La prochaine campagne pour sous-vêtements Emporio Armani, avec David Beckham

     
    Non, David Beckham n’est pas pris en flagrant délit d’infidélité à Victoria mais pose pour la prochaine publicité pour les sous-vêtements Emporio Armani. La campagne sera lancée en février 2008. De quoi créer quelques accidents d’inattention.

    Sa. C.

    20Minutes.fr, éditions du 13/11/2007 - 08h12

  • un Président Français d'origine Hongroise commémore le 11 novembre

    Un 11 Novembre sous le signe de l'Europe

    medium_11_novembre.jpg

    Jean-Pierre Müller AFP/Archives ¦ Des vétérans le 11 novembre 2005 à l'Arc de Triomphe à Paris 

      D’habitude, la cérémonie du 11 Novembre est silencieuse. Lettres de Poilus lues par des collégiens, discours sur l’Europe: cette année, il n’en a rien été.

    «Aujourd'hui, en nous souvenant, nous célébrons l'avenir, un avenir de paix et de fraternité entre les nations, un avenir de compréhension et de solidarité entre les peuples», a lancé Nicolas Sarkozy depuis une tribune dressée au pied de l'Arc de Triomphe.

    «Cet avenir, nous lui avons donné le nom d'Europe», a-t-il conclu au terme d'une brève allocution prononcée devant un parterre de jeunes.

    «En ce 11 novembre, nous ne rendons pas seulement l'hommage de la nation à tous les morts sur le champ de bataille», avait-il déclaré auparavant, «nous nous souvenons aussi que de tant de sang et de larmes est né un grand rêve de paix».

    Le Président avait entamé ce discours par une «pensée» pour «les deux derniers survivants de la plus atroce des guerres», Lazare Ponticelli et Louis de Cazenave.

    20Minutes.fr, éditions du 11/11/2007 - 12h26

    VOS REACTIONS
    Toute cette mise en scène a occulté ce que les poilus au lendemain de la première guerre mondiale auraient réfusé : une commémoration orchestrée par un président français d'origine Hongroise. Comme quoi la page est tournée, l'ennemi d'hier est devenu l'ami d'aujourd'hui...

    manu34 | - 12.11.2007 - 09h09 alerter !  

    recommander (37)

  • Si les avocats ont mal, qu'est qu'il va nous arriver à nous....

     

    medium_avocats.jpg
    Si eux, ils ont mal, qu'est qu'il va  nous arriver à nous....

    Alors Rachida Dati poursuit son tour de France pour réformer la carte judiciaire, la gronde continue. Vendredi, c'est au Grand Ouest que la garde des Sceaux s'est intéressé. A Rennes, elle a annoncé la suppression de quatre tribunaux de grande instance, 19 d'instance et 11 de commerce dépendants des cours d'appel de Rennes et d'Angers.

    Quelque 500 avocats, magistrats et élus ont bruyamment manifesté aux abords de la préfecture et de la cour d'appel à Rennes, dans une ambiance houleuse, pour protester contre «le manque de concertation». Le juge Nicolas Léger-Larue de Tournemine, représentant régional de l'USM (syndicat de magistrats majoritaire) a demandé à la ministre de «dissiper l'impression de mépris pour la magistrature et l'institution judiciaire en particulier».

    Trois TGI (Dinan, Guingamp et Morlaix) dépendants de la cour d'appel de Rennes doivent être supprimés, tout comme celui de Saumur, sous la coupe Angers. Morlaix (Finistère) et Saumur sont ainsi les deux villes les plus touchées par la réorganisation judiciaire avec la disparition également de leur tribunal de commerce.

    Des pôles d'instruction créés

    Les six greffes détachés existants dans les deux ressorts sont également supprimés. Parallèlement, cinq pôles de l'instruction seront créés à l'horizon 2008 dans le ressort de la cour d'appel de Rennes (Brest, Lorient, Saint-Brieuc, Nantes et Rennes) et deux dans celui d'Angers (Le Mans et Angers).

    Constestation UMP

    Certains députés UMP de la région, parfois présents dans la manifestation comme Yannick Favennec (Mayenne), ont dit craindre la mise en place d'une «justice à deux vitesses». «Je ne m'oppose pas à cette réforme sans doute nécessaire, mais je déplore la logique comptable qui est celle de Rachida Dati», a déploré l'élu qui, à l'instar de son homologue mayennais Marc Bernier, a décidé de voter contre le prochain budget de la justice.

    Au tour de Toulouse et Montpellier samedi

    Le mouvement de protestation ne devrait pas s'affaiblir. A Toulouse, où Rachida Dati se rend samedi pour réformer la carte judiciaire des départements de Haute-Garonne et Lot-et-Garonne, des avocats, des élus et des professionnels de justice ont prévu de manifester. Idem à Montpellier, où la ministre se rendra le même jour, et où les avocats ont décidé d'organiser dès vendredi une «veillée funèbre». Une manifestation est également prévue.

    «Siège» à Tulle avec matelas et couvertures

    A Tulle, trente avocats ont envahi, vendredi à 14h la salle des pas perdus du tribunal. Sa fermeture serait, selon les opposants au projet, de la seule fermeture d'un TGI situé dans une préfecture de département. Soutenus par François Hollande qui leur a rendus visite, ils y ont installé matelas et couvertures et prévoient d'en faire le siège jusqu'à lundi midi. Ils se rendront ensuite à Poitiers où la garde des Sceaux doit annoncer les modifications apportées à la carte judiciaire des cours d'appel de Poitiers et de Limoges.

    Aux Sables d'Olonne, en Vendée, les avocats, les magistrats et les élus ont symboliquement inauguré vendredi matin le TGI, rénové récemment pour six millions d'euros et menacé lui aussi par la réforme de la carte judiciaire. Environ 300 personnes ont participé à cette manifestation soutenue par le député-maire UMP des Sables d'Olonne Louis Guédon.
    Reuters/Benoît Tessier ¦ Des avocats protestent contre la réforme de la carte judiciaire à Rennes le 9 novembre 2007



    D'après AFP


    20Minutes.fr, éditions du 09/11/2007 - 19h34

  • Sarko reçoit les familles des kidnappeurs d'enfants noirs

    medium_enfants.jpg

     

    Ce sont des délinquants et non des otages !! 

     

    Nicolas Sarkozy a reçu hier à l'Elysée, pendant près d'une heure, les familles des six Français détenus au Tchad dans le cadre de l'affaire de l'Arche de Zoé. Le président de la République a assuré les proches de l'assistance « consulaire, médicale et matérielle » apportée aux détenus par les autorités françaises « depuis le début de cette affaire ».


    - ©2007 20 minutes


    20 Minutes, éditions du 09/11/2007 - 07h08

    dernière mise à jour : 09/11/2007 - 07h08

     

    On peut comprendre les familles mais on est dans le n'importe quoi. Si Sarkozy doit recevoir toutes les familles des délinquants français il ne va manquer de travail.... Rappelons qu'il ne s'agit pas d'otages mais bien de gens arrêtés parce qu'il ont agit dans l'illégalité. Il me semblait que le président les avait dans un premier temps villipendés, au mépris d'ailleurs de toute présomption d'innocence. N'importe quoi je vous dis. tanisse | - 09.11.2007 - 10h37 alerter !   recommander (14)

     

  • Sarko reconquière l’Amérique !!

    medium_sarko_35.jpg

    Reconquérir l’Amérique !

    Depuis qu’il a augmenté son salaire de 140%, notre Président se déchaîne.

    Il va cueillir des médailles pour la libération des infirmières, il tutoie du Breton, il traite son assistant d’imbécile à la télévision américaine aux heures de grande écoute, il part chercher le dimanche après midi de 7 otages au Tchad, il dit qu’il ira chercher le reste des malfaisants après, et aujourd’hui il fait la reconquête de l’Amérique.

    C’est quand qu’il s’occupe de la France avec des Français dedans ?

    Les Français qui vont lui foutre un beau bordel et lui faire découvrir au nouveau découvreur de l’Amérique, que la France ne se gouverne pas comme Neuilly-sur-seine

  • Grand Coeur mais pas trop

    Carol BOUQUET et Gérard DEPARDIEU
    aiment bien les médias mais pas les miasmes....
    medium_logement.jpg

  • La secte de l'Arche de Zoé

    Eric Breteau un gourou délirant a sali le sigle "ONG" et a détruit la vie de 103 petits enfants
    medium_arche_de_zoe.jpg

     

    Alors que cela fait dix jours que l'affaire de l'Arche de Zoé a éclaté, les révélations sur les agissements de l'association et leurs conséquences pour les enfants se multiplient. Dernières en date.

    Eric Breteau, un exalté qui semble avoir tout manipulé
    Selon un mail, dont le Journal du Dimanche s'est procuré une copie, Eric Breteau avait tout prévu. On peut y lire: «Rappel des consignes principales: sur le terrain, notre mission officielle est la création de Children Center le mot "évacuation " doit donc être bani de toute conversation. (...) Si vous êtes obligé de parler (...) utilisez le terme "vaccination" après tout, notre opération est un vaccin contre la connerie des hommes!»

    Les familles tchadiennes ne savaient pas qu'on allait emmener leurs enfants

    Troublants témoignages. L’envoyé spécial du Parisien au Tchad assure que les parents des enfants emmenés par l’Arche de Zoé ne savaient pas que l’association voulait les emmener en France. «Les Français sont venus, ils ont parlé à l’imam pour dire qu’une nouvelle école venait d’être construite à Adré et que nos enfants pourraient y suivre une formation. (…) J’ai accepté de laisser partir mes enfants pour leur donner une bonne éducation», raconte ainsi Abderahim, à Abéché où il est arrivé pour récupérer ses enfants. «L’imam relayaient leurs paroles, notamment sur les cours de religion, mais ils ne nous ont pas dit qu’ils devaient les emmener à Abéché. Et encore moins en France», témoigné pour sa part Arbab, au journaliste du Parisien.

    Un couple se dit menacé pour avoir parlé à la presse
    Témoignage d’un couple, à l’AFP, de Loire-Atlantique qui s'apprêtait à accueillir un enfant par l'entremise de l'Arche de Zoé: «Nous on a témoigné parce qu'on veut que la vérité soit établie, et malgré la peur de représailles», ont indiqué à l'AFP Cécile et Flavian Hervy, affirmant avoir reçu un coup de fil anonyme lui promettant «des représailles» s'il parlait à la presse. Le couple d'une trentaine d'années qui habite Saint-Luce-sur-Loire, dans la banlieue de Nantes. «On a été convoqué pour une réunion le 1er septembre, avec 300 personnes, où on nous a indiqué que si on voulait continuer il fallait verser 2.200 euros pour les frais médicaux et la logistique», raconte Mme Hervy. Lors de cette réunion Eric Breteau «avait réponse à tout, et il avait l'air de savoir où il allait», notamment en ce qui concerne les démarches administratives à effectuer à l'arrivée des enfants en France. «Il nous a dit que pour arriver à l'adoption il faudrait de deux à cinq ans, et ça nous a semblé logique, en plus pendant ce temps on avait l'enfant avec nous au lieu d'attendre sans rien avoir». «On envisage de porter plainte pour abus de confiance, mais pas pour escroquerie», a-t-elle conclu.

    Certains enfants pourraient ne jamais revoir leurs parents.
    Certains des 103 enfants emmenés par l’Arche de Zoé pourraient ne jamais revoir leurs parents. C’est ce qu’a affirmé une porte-parole de la Croix-Rouge citée par CNN. Depuis que les membres de l’association ont été arrêtés, les autorités tchadiennes aidées par les agences de l’ONU présentes sur place essayent de trouver d’où viennent les enfants. Mais, leur nombre (ils sont 103), leur jeune âge (la majorité a entre 3 et 6 ans) et la situation instable de la région rendent les recherches très difficiles.

     

     

     


    Clémence Lemaistre

     


    20Minutes.fr, éditions du 04/11/2007 - 14h20

     

     

  • DSK fait mieux que Sarko

    medium_DSK.jpg

     Les éléphants de la gauche de France prennent l'argent à pleine dent

    Saul Loeb AFP ¦ Dominique Strauss-Kahn à Washington, le 1er novembre 2007


    Dominique Strauss-Kahn a pris vendredi sa première décision de directeur du Fonds monétaire international (FMI): rendre public son salaire qui s'élève à près d'un demi-million de dollars par an.

    «Votre salaire en tant que directeur général du Fonds s'élèvera à 420.930 dollars par an», précise le contrat de travail de l'ancien ministre français des Finances, qui a pris ses fonctions jeudi.

    A cela s'ajoute une dotation annuelle de 75.350 dollars, plus les frais, a indiqué l'institution financière internationale dans un communiqué vendredi.

    Salaire net d'impôts

    «Ce salaire s'entend net d'impôts», ajoute le texte. Ces montants sont à peine supérieurs aux composantes du traitement du prédécesseur de Dominique Strauss-Kahn, l'Espagnol Rodrigo Rato: 420.000 dollars de salaire et 75.000 dollars de dotation.

    C'est la première fois que le Fonds publie l'intégralité des termes du contrat de travail de son dirigeant, précise-t-il.

    Saul Loeb AFP ¦ Dominique Strauss-Kahn à Washington, le 1er novembre 2007






    20Minutes.fr avec AFP, éditions du 02/11/2007 - 16h02

    dernière mise à jour : 02/11/2007 - 22h07

  • Le chausson d'un Prince héritier de la couronne d'Angleterre

    J'ai du mal à croire que ce mocassin appartienne effectivement au Prince Harry !!!!
    Il est pas un peu usé tout de même ?
    Et pas très propre...
    C'est pas très glamour tout ça.
    medium_mocassin_de_Harry.jpg

  • Ta côte baisse et ce n'est qu'un début

    Ta côte baisse et ce n'est qu'un début,
    Novembre sera chaud !!!
    medium_sarko_4_points.jpg

    Ce n’est pas une gamelle, mais cela ne devrait pas redonner le sourire à Nicolas Sarkozy. Sa cote de confiance baisse de quatre points par rapport à octobre à 53%, et celle de François Fillon chute de huit points à 44%, selon le baromètre TNS-Sofres pour «Le Figaro Magazine» à paraître samedi 3 novembre.

    Le président de la République voit la confiance placée en lui pour «résoudre les problèmes qui se posent à la France» passer de 57% à 53% en un mois. Sur deux mois, Nicolas Sarkozy a vu sa cote de confiance baisser de 11 points (64% en septembre), selon ce baromètre.

    Minoritaires

    Le taux de ceux qui ne lui font pas confiance augmente de 2 points à 42%, soit dix points de plus qu'il y a deux mois. 5% ne se prononcent pas (+2).

    Le Premier ministre, qui bénéficiait d'une cote de confiance de 52% le mois dernier, décroche de huit points à 44%. Surtout, les Français qui ne lui font pas confiance sont désormais majoritaires: 47% contre 42% en octobre. 9% ne se prononcent pas (+3).
    Olivier Morin AFP ¦ Nicolas Sarkozy et François Fillon à Strasbourg, le 07 septembre 2007



    D'après AFP


    20Minutes.fr, éditions du 31/10/2007 - 18h34


Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu