Avertir le modérateur

  • Je zode, tu zodes, nous zodeons....

    zoda.jpg

    HIGH-TECH - Un nouveau gadget permet de rencontrer des partenaires, grâce à une fonction Bluetooth...

    Imaginez une soirée en boîte. Au loin, un gars mignon. Dans votre sac à main, une vibration, de plus en plus soutenue au fur et à mesure que vous vous approchez. Non, ce n'est pas votre sex toy qui s'est mis en marche en réponse à l'afflux d'hormones, mais votre Zoda. Le Zoda, késaco? Un dating toy, c'est-à-dire un gadget qui permet de faire des rencontres, entre le virtuel et le réel.
    Le principe est simple: pour activer son Zoda (acronyme de «Ze original dating accessory»), il faut s'inscrire sur le site myzoda.com et créer un profil. Des questions sont alors posées à l'internaute sur ses goûts et ses attentes en matière de relations. Exemples: «Dans mes bons jours, je suis plutôt? A/ séduisant(e), B/ charismatique, C/ drôle» ou bien «Chez moi c'est plutôt? A/ nid douillet et intime, B/ toujours rempli d'amis C/ désolé je suis souvent sorti» (ou les trois à la fois!).

    Une fois les données transférées sur le Zoda par câble USB, une fonction Bluetooth, qui porte jusqu'à 20 mètres, signale par une vibration les autres appareils dont les propriétaires ont plus ou moins les mêmes affinités. Et la coque change de couleur selon le degré de compatibilité: blanc (bon niveau), bleu (très bon) ou rouge (excellent).

    Technologie perfectible

    A partir de ce moment, comment trouver l'autre dans la foule des individus compatibles? Les vibrations sont censées s'amplifier quand l'âme sœur se rapproche. Une fois repérée, il suffit d'appuyer sur le smiley content de l'appareil pour accepter la relation, ou au contraire répondre par le smiley mécontent. Toutefois, lors d'un test à la rédaction de 20minutes.fr, les vibrations du Zoda ne se sont pas accélérées au fur et à mesure que les «zoders» se rapprochaient. Du coup, il sera, peut-être, difficile de trouver la bonne personne dans une boîte bondée.
    Si tout s'est bien passé, il ne reste plus qu'à engager la conversation. Ou même la poursuivre plus tard sur Internet. Car chaque vibration est enregistrée sur la page personnelle du «zoder», avec les pseudos des utilisateurs.

    Gadget pour jeunes actifs célibataires
    «Il s'agit d'un objet pour jeunes actifs célibataires, qui se sont lassés des sites de rencontres classiques et ont fait le tour des amis de leurs amis. Avec un Zoda, ils peuvent se reconnaître entre célibataires et par affinité, au cours d'une soirée», explique Pierre Antebi, 30 ans, l'un des créateurs du concept, par ailleurs responsable commercial pour un site d'emploi.
    Le Zoda a été lancé le 17 janvier, lors d'une soirée au Showcase, une boîte parisienne branchée. Quatre autres soirées ont suivi, la dernière pour la Saint-Valentin. Si la prochaine date n'est pas encore fixée, l'idée est aussi d'inciter les internautes à proposer leurs propres «Zoda spots» et «Zoda parties». Un vrai défi pour l'entreprise. Car sans communauté et points de rencontre, le Zoda ne vaut rien.

    Une centaine de Zodas vendus
    Le principe n'est pas tout nouveau. Déjà, en 2006, l'entreprise H2SP Production lançait le Winkly, un émetteur-récepteur radio permettant à deux célibataires d'une même tranche d'âge de s’identifier quand ils sont à quelques mètres. Le produit, encore commercialisé, a seulement été vendu à 1.200 clients, faute de «relais dans les médias», d'après son concepteur Patrick Seigner.

    Quant au Zoda, une centaine d'exemplaires a pour l'instant été vendue. Le boîtier est vendu 30 euros, ainsi qu'un abonnement de six mois à trois euros par mois. La cible? «Les 25-35 ans, qui travaillent beaucoup, sortent en fin de semaine, et tout particulièrement les filles auxquelles le design élégant et épuré est destiné», précise Pierre Antebi.

    Une «Zoda party» par semaine
    Pour être rentable, l'entreprise Zoda table sur 5.000 à 10.000 utilisateurs à Paris. Mais Pierre Antebi prévient: «La vraie question, ce n'est pas le nombre d'utilisateurs mais combien de fois un Zoda doit vibrer pour que son utilisateur le trouve utile. Une fois par mois me paraît réaliste et satisfaisant mais on va essayer d'organiser une soirée par semaine.»

    Ensuite, le concept pourrait s'étendre au reste de la France, et peut-être à l'étranger. Sans oublier les multiples déclinaisons auxquelles pense l'entreprise: des échanges lors de salons professionnels ou un système pour prolonger les jeux vidéos dans la réalité.
    Audrey Garric
  • La crise vu par Riss

    Riss-Crise.jpg

  • Une vie de rêve ?

    musulmane.jpg

    26/02/2009

    Une musulmane et son enfant marchent dans une rue déserte de Bauchi, Nigéria, le 25 février 2009.

    Crédit : A. ABUBAKAR / AFP

  • Encore un petit pas vers le réseau oligarchirque

    François Pérol, une pantoufle sur mesure griffée Sarkozy
    Contrairement à ce qu'affirme Nicolas Sarkozy, la Commission de déontologie de la fonction publique ne s'est pas prononcée sur la nomination du conseiller de l'Elysée à la tête du futur groupe Banque populaire - Caisse d'épargne.

    Libération.fr
    sarko25.jpg

  • Prix du meilleur Navet

    NAVET.jpg

  • Casse-toi Royal !

    rrr.jpgMme Royal, arrivée samedi en Guadeloupe, a demandé dimanche aux grands patrons d'accorder 200 euros d'augmentation aux salariés ainsi qu'aux PME avec l'aide de l'Etat, alors que les négociations entre le patronat et le collectif LKP doivent reprendre lundi.

    Avec agence - Yahoo.fr

  • Le plus est l'ennemi du bien


  • Salon de l'agriculture 2009

    chirac.jpg

  • Simon's Cat

  • Le Q de Bourges est fermé !

    gay.jpg

  • Sarko, ce soir, encore le mot pour rire

    croissance.jpg

  • Séguéla, le Taliban du Bon-goût !


    Jacques Séguéla :
    « Si à 50 ans on n’a pas une Rolex, c’est qu’on a raté sa vie. »

  • Manif de jeunes

    sarko-51.jpg
    sarko52.jpg

  • Barbie a 50 ans

    barbie_50_ans_.jpg
    La crise de jeunisme, elle est en plein, c'est drôle, je trouve quelle a l'air lifté.

  • Papa à 13 ans !!!!

    Alfie Patten mesure 1,22 m, il n'a pas encore mué et paraît à peine 10 ans. Il en avait 12 lorsqu'il a conçu son enfant avec Chantelle Steadman, 14 ans à l'époque.

    29 mars 2009

    En février dernier, les jeunes Britanniques Alfie, treize ans, et Chantelle, quinze ans, deviennent parents d'une petite fille nommée Maisie Roxanne. Lire la suite l'article

    Du haut de son 1,22m et avec sa voix fluette, Alfie est alors l'un des plus jeune pères du Royaume-Uni. Mais deux autres adolescents revendiquent aussi la paternité du bébé...

    Aujourd'hui jeudi, selon le Mirror, les résultats du test ADN de paternité seraient négatifs: Alfie ne serait donc pas le papa du bébé.

    Ce qui contredit la version de sa petite copine, assurant au Mirror qu'Alfie avait été le seul garçon avec lequel elle avait couché...

    En clair, ça va chauffer à la cour de récré.

    article mis à jour par la rédaction du Post

     

  • Connes, méchantes et vulgaires, la valeur n'attend pas le nombre des années

    CIMETIERE - Le parquet de Quimper a demandé leur mise en examen pour violation de sépulture ce vendredi après-midi...

    Elles ont 10 et 11 ans. Vendredi 6 février, vers midi, elles ont profané la sépulture d'un bébé décédé au coeur du cimetière de Douarnenez. Elles ont brisé des plaques funéraires, arraché des plantes, détruit et éparpillé des fleurs en plastique. Ce sont les parents du petit, mort-né en octobre, qui ont constaté cet acte de vandalisme, mardi dernier, en se rendant sur les lieux de mémoire.

    Indigné par cet «acte barbare», le père s'est tout de suite rendu à la gendarmerie. L'enquête a été conclue rapidement. Les deux fillettes, habitant le même quartier de Douarnenez, ont été interpellées. Elles se trouvaient dans la même classe que la soeur du petit disparu. La raison de cette violence symbolique est dérisoire. Une banale dispute enfantine, début février. Elles ont profité de la pause déjeuner, vendredi dernier, pour se venger de leur camarade.

    «Les enfants n'ont pas forcément conscience de la symbolique des tombes»

    L'enfant âgée de 10 ans, «l'auteur principale» selon les gendarmes, a reconnu les faits. La fillette de 11 ans nie toute participation aux actes de vandalisme. Elle refuse catégoriquement de réaliser la portée de son geste.

    «Elles sont convoquées le 11 mars avec leurs parents pour que le juge des enfants leur notifie leur mise en examen et les infractions qui leur sont reprochées», a précisé le procureur, Eric Tuffery. «Les enfants n'ont pas forcément conscience de la symbolique des tombes», souligne-t-il, avant de minimiser cette demande rarissime: «La mise en examen d'enfants aussi jeunes est rare, mais cela arrive.»
    M.Gr. avec agence
  • Madagascar 3

    Riss-Madagascar.jpg

  • Bob et Sam rescapés climatique

    koala.jpg

    12/02/2009

    Les deux koalas Sam et Bob sauvés du feu par les pompiers australiens se reposent dans un refuge à Rawson, Australie, le 12 février 2009.

    Crédit : C. WOOD / AFP

  • The pochtron'couple

    ROURKE.jpg

    10/02/2009

    L'acteur américain Mickey Rourke pose après avoir reçu le prix du meilleur acteur pour son rôle dans «The Wrestler» aux BAFTA awards (l'équivalent britannique des Oscars), Londres, le 8 février 2009.

    Crédit : T. MELVILLE / REUTERS

    ROURKE-1.jpg

    11/02/2009

    Repérée, Courtney Love quittant le très privé Groucho club londonien. Ca tangue pour la chanteuse qu'une rumeur dit très proche de Mickey Rourke ces derniers temps. Nice couple!

    Crédit : WENN / SIPA

     
  • Ca brûle bien les grandes tours !

    Des flammes de 6 à 9 mètres

    Le complexe est l'un des symboles des ouvrages architecturaux d'avant-garde construits à l'occasion de l'organisation des Jeux olympiques en août dernier dans la capitale chinoise, avec l'Opéra de Pékin réalisé par le Français Paul Andreu.

    Le feu s'est déclaré en plein bouquet final des feux d'artifice marquant la fin des festivités du Nouvel an chinois. Mais la cause des incendies n'a pas encore été clairement établie. Des flammes de 6 à 9 mètres s'échappaient du building de 159 mètres. «Des débris tombent et des flammes vont dans tous les sens», raconte à Reuters Edie Marshall, un habitant de Pékin. Des centaines de personnes se sont massées au pied de la tour et ont filmé la scène. Selon un policier, la tour était vide au moment où le feu s'est déclaré

    avec agence

  • C'est pas totalement faux....

    Il voulait défendre le juge Burgaud, au final il provoque la colère des élus du Nord.
    Appelé par le juge Burgaud pour prendre sa défense devant le Conseil Supérieur de la Magistrature, Didier Beauvais l’ancien président de la chambre de l’instruction de la Cour d’Appel de Douai a provoqué la colère des élus du Nord.

    Deux députés du Nord ont annoncé samedi avoir écrit au président de la République pour demander «réparation» des propos prêtés à un haut magistrat, Didier Beauvais. Il s'agit de l'UMP Françoise Hostalier et et du socialiste Jean-Luc Pérat,

    Il a en effet parlé des pratiques pédophiles, dans les arrondissements de Boulogne-sur-Mer et d’Avesnes-sur-Helpe. «Nous connaissions ces soirées habituelles, a-t-il déclaré pour soutenir le juge Burgaud, à Boulogne ou à Avesnes-sur-Helpe. Des soirées-bière où on invite les voisins, on boit beaucoup, on joue aux cartes ou au jeu de l'oie, et où le gagnant peut choisir une petite fille, avec l'accord des parents. Là-bas, ce ne sont pas des psychologues qu'il faut envoyer, mais des sociologues ou des ethnologues...»

    C. L.

  • La connerie humaine n'a pas de limite

    afghane.jpg

    07/02/2009

     

    Une Afghane se fait photographier pour pouvoir s'inscrire sur les listes électorales. Le 7 février 2009, à Kandahar, l'élection présidentielle doit avoir lieu le 20 août 2009.

    Crédit : REUTERS

  • Sarko limite Ceausescu

    «Fiasco journalistique»

    «Vu d’Allemagne, ce scénario est impensable. On ne verra jamais la Chancelière Angela Merkel inviter et sélectionner des journalistes pour une interview retransmise en direct sur plusieurs grandes chaînes de télévision, assure Michael Kläsgen, correspondant économique du quotidien allemand «Süddeutsche Zeitung». La liberté de la presse suppose qu’on invite soi-même une personnalité politique si on pense que cela est nécessaire.»

    «Cela fait très vieille France, limite Roumanie sous Ceausescu, renchérit Magnus Falkehed, correspondant du quotidien suédois «Aftonbladet». D’autant que Nicolas Sarkozy, qui était présent sur trois chaînes, a envahi l’espace médiatique comme si on lui devait une sorte d’allégeance.» D’où la colère du SNJ-CGT. «Interlocuteurs déférents, questions convenues et jamais dérangeantes, absence de contradiction quand le président assénait des contre-vérités. La profession de journaliste ne sort pas grandie du "show télévisé" du président de la République», écrit encore le syndicat.
    Un point de vue partagé par José Maria Patiño, correspondant de la radio espagnole «Cadena Ser». «J’ai trouvé cet exercice superficiel. Quant aux journalistes, ils semblaient davantage préoccupés par leur propre image que par les questions qu’ils devaient poser à Nicolas Sarkozy, explique-t-il. C’est lui qui a mené l’interview, abordant de lui-même les sujets.»

    «Fiasco journalistique»

    «Nicolas Sarkozy offrit le piteux spectacle d’un roi fainéant se repaissant laborieusement de questions approximatives mais dorées sur tranche», déclare le site. Puis, plus loin: «Sa mécanique d’autodéfense (fulminer, rebondir et surtout questionner en retour ses questionneurs pour mieux bâillonner leur agressivité) tournait à vide, puisque d’attaque il n’y avait point.» Et le site de se désoler que cette prestation apparaisse «comme un degré supplémentaire dans la déconfiture démocratique française.»
    «Les journalistes ne sont pas revenus à la charge sur certains sujets importants, regrette également Magnus Falkehed qui aurait souhaité une chose: pouvoir demander à Nicolas Sarkozy "quand compte-t-il répondre à une vraie interview, dans un cadre et sur un thème choisi par les journalistes?"»

    Sandrine Cochard

  • Sarko le démago

    sarko 50.jpg
    le chef de l'Etat a tout de même lâché qu'il était favorable à «la règle des trois tiers»:

    - un tiers des bénéfices aux salariés,

    - un tiers aux actionnaires sous forme de dividendes et

    - un tiers réinvestis dans l'entreprise.

  • NÉOCONS, con et demi

    kouchner.jpg

    «NÉOCONS» La couverture du livre, qui montre Bernard Kouchner dans les bras de George W. Bush, lors du sommet de l’Otan, à Bucarest, en avril 2008, pose les termes du débat: le ministre serait à la solde des Américains, et notamment de ces néoconservateurs va-t-en guerre, à l’origine de la guerre en Irak lancée en 2003. Une proximité qui aurait infléchi la politique extérieure de la France, selon Pierre Péan.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu