Avertir le modérateur

Votez Vendetta !

vendetta.jpg

Votez Vendetta !

Je serais vous, je ne raterais pas la quotidienne de La Ferme, aujourd'hui. Il s'est en effet passé hier quelque chose d'inédit dans le monde merveilleux et moral de la télé-poubelle : les has been se sont rebellés contre le « never been ». Faisant fi des règles de son propre « jeu », la prod' (est-ce TF1, est-ce Endemol, on ne sait jamais vraiment) a permis aux fermiers, qui ne s'étaient encore jamais autant pris au sérieux, de nominer l'infâme Vendetta qui, il faut bien l'avouer, sur la forme, a fait très fort en insultant tout le monde très violemment, notamment la pauvre Adeline qui a du mal à maîtriser son ton si cassant... Bien sûr, la forme déplaît : il faut dire que V. ne fait pas dans la dentelle, et que sa grammaire est effrayante, mais quand même moins que celle de Charvet.

Tout le monde prend donc parti contre Vendetta et rien que pour ça j'ai décidé de le soutenir. Une manchette de journal titrait il y a quelques jours à son sujet « Sombre crétin ou pur génie ? » et je dois dire qu'entre les deux, mon cœur balance. Ce qui est sûr, c'est qu'il est assez jouissif de voir ce gamin dire à des « superstars » comme Greg Basso et David Charvet qu'ils sont, en substance, les bouffons qu'ils sont !

Mais le fond de l'affaire, c'est quand même l'incroyable pétage de plombs de Benjamin Castaldi hier soir, qui est clairement sorti de son rôle en humiliant Vendetta en direct. Prendre parti à ce point-là est un poil inquiétant. Non seulement les règles sont truquées au gré des humeurs de la prod' (ça, ça a toujours existé), mais cette fois ce trucage honteux est enrobé dans une leçon de morale tout à fait déplacée sur TF1 !

On sent bien que Vendetta irrite Castaldi, dont il est une sorte de sosie en plus jeune (et moins stressé), et on comprend aussi tout à fait que Castaldi se sente visé quand on parle de has been. Sa montée au créneau n'était pas celle d'un homme en paix...

Il n'empêche : en apparence, cette humiliation (contre laquelle les « producteurs » du bogoss se déchaînent en demandant des excuses publiques à Benji !) a eu du bon. Vendetta donne l'impression de s'être calmé, et il a mis la main à la pâte en vidant la mare (ce qui n'est toujours pas une contrepèterie). En interview, cependant, il se lâche et affirme clairement son seul souhait : « Je suis là pour gagner, je vais gagner. » S'il sort gagnant de cette semaine cruciale, aucun doute possible : Vendetta peut gagner. Alors, sombre crétin ? Non. Pur génie ? Non plus. Ce serait faire injure à Claudette Dion, par exemple, pure génie de la chanson. Mais le bogoss a un talent certain pour mettre le souk, et c'est pour l'instant, avec la surréaliste mauvaise foi du feignant Francky (qui, lui, met le zouk), le seul intérêt de cette émission !

Je vous en supplie, votez pour Mickaël Vendetta ! Non aux falots Greg et David !

Je saute du coq à l'âne : je tiens à m'excuser solennellement auprès des lecteurs exigeants de ce blog d'avoir confondu des bébés guépards avec des lionceaux, vendredi soir. Sans doute, étonnamment, étais-je un peu déconcentré devant le spectacle en tous points fascinant qu'il m'était pourtant donné de voir. Et puis moi, les félins... Depuis que mon chat m'a mordu... Je les boycotte !

 

 

 

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu