Avertir le modérateur

Monsieur Paul, divination en tout genre, retour de l'être aimé...

 paul.jpg

L’Allemagne qui perd en demi-finale du Mondial, la retraite pour Paul le poulpe? Pas pour le moment. Déjà parce que le céphalopode aux dons divinatoires a encore du pain sur la planche: il prédira vendredi matin l’issue de la petite finale, qui opposera l’Allemagne à l’Uruguay et -chose exceptionnelle- il tentera aussi de deviner le nom du vainqueur de la Coupe du monde.

Quoiqu’il en soit, les Allemands tentent déjà de lui trouver une reconversion. L’aquarium d’Oberhausen, son lieu de résidence, avait confié à 20minutes.fr «avoir plusieurs propositions» pour l’avenir du poulpe, «spécialiste de football». Sur la toile aussi, les propositions fusent. Un groupe Facebook voit plus grand, proposant Paul à la tête de la Fifa, les tentacules pleines de dollars...

D’autres souhaitent le sortir de la sphère footballistique. Gitarra, sur Twitter, le voit déjà star du petit écran: «Quand Paul obtient-il son émission de télé?», s’interroge-t-il. Autre idée du dessinateur Vidberg, en faire un oracle, sur tout autre type de sujet...

«Grillez les traitres»

Au delà de cette célébrité, Paul le poulpe s’est fait un grand nombre d’ennemis. A commencer par les Allemands, furieux des pronostics de demi-finale du céphalopode, qu’ils rendent responsable de la défaite de la Mannschaft face à l’Espagne, mercredi soir. «Les fruits de mer n’ont aucune idée du football. Je conseille: grillez les traîtres! Succulent», s’amuse Dieter Nuhr, sur Twitter. Ce jeudi matin, le Kölner Stadt-Anzeiger, un journal de la ville de Cologne, propose une série de recettes pour assaisonner le poulpe.

Les Allemands ne sont pas les seuls à vouloir cuisiner Paul le poulpe. Les Argentins, éliminés par la Mannschaft en quart, voient bien «Pulpo Paul» dans leur assiette. «Tout ce dont vous avez besoin, c'est quatre pommes de terres normales, de l'huile d'olive pour le goût et un peu de poivre», affirme le journal El Dia.

Le gouvernement espagnol, lui, est prêt à lui offrir l'asile. «Je suis inquiet pour le poulpe ... je suis en train de penser à lui envoyer une équipe de protection», a plaisanté Jose Luis Zapatero sur la radio privée Cadena Ser, après la victoire espagnole. La ministre de l'Environnement et de la pêche, Elena Espinosa, envisage même une sorte de moratoire sur la pêche au Paul. «Lundi, je serai à un conseil des ministres de l'Union européenne et je vais demander que soit activée une interdiction (de pêche) pour Paul le poulpe, afin que les Allemands ne le mangent pas», a-t-elle déclaré en conférence de presse.

 

Oriane Raffin

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu