Avertir le modérateur

  • Les chiens aussi prient !

    Le XXI ème siècle sera religieux ou ne sera pas, a dit le philosophe. De plus en plus de fidèles de part le monde semblent bien confirmer la tendance. De là à convertir les bêtes, il n'y a qu'un pas. Franchit ici. Jango le chien – de Pavlov ? - a bien retenu sa leçon. Pas de croquettes, sans déclamer auparavant les grâces d'usage. Museau courbé, air pénétré...

    Métro

     

  • Voyageuses organisées

    majorque.jpg

    Des passagers dorment dans l'aéroport de Palme de Majorque, Espagne, le 29 septembre 2010.

     

    Crédit : REUTERS

  • NON AU REMANIEMENT

    CH954.jpg

  • Qu'est qui faut pas faire pour amuser Bébé

    hockey.jpg

    Altercation entre deux joueurs de hockey sur glace lors d'un match opposant les San Jose Sharks (G) aux Vancouver Canucks  sous les yeux d'un jeune fan et de sa maman à Vancouver, Canada, le 28 septembre 2010.

     

    Crédit : A. CLARK / REUTERS

  • C'est l'automne

    effeuillage.jpg

     

    Cours d'«effeuillage» à Strasbourg, le 26 septembre 2010.

     

    Crédit : G. VARELA / 20 MINUTES

  • Prête à cuire

    pakistan_2.jpg

     

    Une femme malade est transportée sur une marmite dans les rues inondées de Vrindavan, Inde, le 25 septembre 2010.

     

    Crédit : REUTERS

  • une ville réservée aux chats

    CHATS.jpg

     

    Le Caboodle Ranch, une ville réservée aux chats construite par un habitant de Floride et hébergeant plus de 500 félins, septembre 2010.

     

    Crédit : REX / SIPA

  • Des chaussures improbables qui vengent les femmes ordinaires.

    chute_1.jpg
    chute_2.jpg

     

    Hécatombe lors du défilé Herve Leger à New York en février 2009 pendant lequel deux mannequins ont été terrassées par les chaussures importables du créateur...

     

    Crédit : AFP

  • Les loulous de banlieue de Palestine

    palestine.jpg

     

    De jeunes Palestiniens s'attaquent à une voiture aux abords de la vieille ville de Jérusalem, Israël, le 22 septembre 2010.

     

    Crédit : A. GHARABLI / AFP

  • Sarkozix

    CH953.jpg

  • Directive 86/609: L'Europe en marche... arrière

    puces.jpg

    Directive 86/609: L'Europe en marche... arrière

    Mercredi 8 septembre 2010, à Strasbourg, le Parlement européen a approuvé en 10 minutes (de 12:05 à 12:15) le texte final pour la Directive 86/609 qui réglemente l’utilisation d’animaux à des fins scientifiques.

    Une mise aux archives hâtive pour un texte hautement controversé. Les amendements et la demande de renvoi à la Commission présentés par les Verts ont été rejetés, ce que les parlementaires européens expliquent comme suit: «Il y a une différence entre la dignité des animaux et celle des êtres humains; il y a des hiérarchies qui doivent être observées. Non aux contrôles excessifs qui contrarient la recherche, nous ne devons pas nuire aux intérêts de l'industrie.»
    Les positions de l’opinion publique, qui s’est manifestée sous forme de pétition(s) par des dizaines de milliers de signatures, et dont les Verts s’étaient portés ambassadeurs, ont été jugées par nos députés comme étant «extrémistes», «dictées par l'émotivité» ou encore «démagogiques». Néanmoins, nous rassurent-ils, les signatures n'auront pas été vaines : elles ont au contraire ébranlé les consciences des parlementaires, ce qui les a finalement encouragés, disent-ils, à voter pour le bien collectif.
    Plus de 40 députés se sont levés avant le vote en signe de protestation, pourtant l'approbation de la mesure s’est effectuée quelques instants plus tard, l'assemblée de Strasbourg se prononçant majoritairement en faveur de la nouvelle version de la directive. Car si le texte proposé dans sa première version en novembre 2008 était très innovant comparé à sa version de 1986 (bien que peu compatible avec l’optique abolitionniste), il présentait de nombreuses améliorations en matière de tutelle et «bien-être» des animaux de laboratoire. Malheureusement, au cours des mois, plusieurs passages du texte ont été remaniés jusqu’à péjoration du sort des cobayes.
     
    Parmi les articles les plus négatifs, nous trouvons :
    — La possibilité de pouvoir recourir aux chats et chiens errants.
    — La possibilité d'utiliser une espèce en voie d'extinction et/ou capturée en nature, en particulier les primates et les grands singes.
    — Le recours à la suppression par inhalation d'anhydride carbonique comme méthode de meurtre de référence, définie par la loi comme «humanitaire», mais qui en réalité provoque des niveaux de souffrance hauts et prolongés (fait reconnu scientifiquement).
    — La possibilité d'effectuer des essais sans anesthésie, également valable pour des essais hautement douloureux.
    Les méthodes substitutives, pourtant disponibles, ne sont pas encouragées par la nouvelle Directive, car jugées scientifiquement insatisfaisantes (!), et, de ce fait, reléguées depuis hier à «initiatives facultatives».
    Elisabeth Jeggle, du Parti populaire européen, auteure de la nouvelle proposition, a déclaré que «les nouvelles règles réalisent un compromis entre les droits des animaux et les exigences de la recherche». Paolo De Castro, président de la Commission de l’agriculture au Parlement européen, a souligné qu'un «bon compromis a été atteint, sur un texte raisonnable qui représente un progrès par rapport aux règles de 1986, dans le respect des exigences scientifiques».
    Non. La nouvelle directive n’est pas un bon compromis entre les exigences de l'industrie et de la recherche d'un côté, et celles de la protection des animaux de l'autre. Au contraire, elle est un pas déplorable qui ne fait point avancer l'Europe, ni sur le terrain de la recherche scientifique, ni sur celui de la santé humaine et animale.

    En conséquence, samedi 25 septembre, une manifestation simultanée aura lieu à Rome et à Paris. Rendez-vous place Saint-Germain-des-Prés à 15 heures, pour une marche jusqu'au siège français de la Commission européenne.

    Coalition Anti Vivisection

    • Pétition contre ce vote :
    www.leal.it/campagna-bruxelles/petizione-online/
    Coalition Anti Vivisection (France)
    www.cav.asso.fr/

     Charlie Hebdo

  • OK Go - White Knuckles

  • Les sorcières s’agitent pendant que le moine s’endort

    sorcieres.jpg

    Une femme marche sur des charbons ardents lors d’un rassemblement de sorcières à Vilnius, Lituanie, le 18 septembre 2010.
    Crédit : P. MALUKAS / AFP

    moine.jpg

    Des infirmiers évacuent le corps d’un moine bouddhiste mort pendant sa méditation, Phitsanulok, Thaïlande, le 19 septembre 2010.
    Crédit : REUTERS

  • Démocratie Afghanes.

    femmes.jpg

    Deux femmes afghanes préposées au bureau de votes de Kandahar lors des élections législatives le 18 septembre 2010.
     Crédit : Omar Sobhani/Reuters

    ane_2.jpg

    Un âne transporte des urnes dans les villages qui ne sont pas accessibles en voiture, Afghanistan, le 17 septembre 2010.
    Crédit : A. MASOOD / REUTERS

  • Pourquoi Sarkozy a toujours l'air d'un guignol ?

    sarko26.jpg

    Nicolas Sarkozy est visiblement satisfait de la photo officielle effectuée avec les autres chefs d'Etats de l'UE lors du sommet européen qui s'est tenu à Bruxelles le 16 septembre 2010.

     

    Crédit : Michel Euler/AP/SIPA

  • Avec la Mosquée pliable tu as Dieu dans la poche...

    mosquet_2.jpg

    L’imam d’Aubervilliers, Hassen Bounamcha présente à la presse sa mosquée pliable et portable, le 15 septembre 2010.

     

    Crédit : J. NAEGELEN / REUTERS

    Toute ressemblance avec Ben Laden est fortuite….

  • Casting

    SENSITIF_OCTOBRE_2010.jpg

  • La marine sud-coréenne

    tir.jpg

    Exercice militaire de la marine sud-coréenne au large d'Incheon, le 15 septembre 2010.

     

    Crédit : J. YONG HAK / REUTERS

  • Tout une histoire pour 100g de cocaîne dans le nez.....


    DECLARATION DE JEAN-LUC DELARUE
    envoyé par ReservoirProd.

    Selon le président de France Télévisions, sa garde à vue pour consommation de cocaïne n'est pas un bon exemple...

    Jean-Luc Delarue va payer le prix fort pour son interpellation pour consommation de cocaïne, mardi. Si l’animateur ne risque pas grand chose d’un point de vue judiciaire, son avenir professionnel pâtit déjà de cette mauvaise publicité. France 2 a en effet décidé mercredi de suspendre son émission «Toute une histoire», révèle RTL.

    «Toute la direction de France Télévision était réunie depuis le milieu de la matinée pour prendre une décision sur le cas de Jean-Luc Delarue. Rupture de contrat, mise à pied? Finalement, le groupe aurait opté pour cette solution transitoire: suspendre son émission», affirme RTL. Quant aux émissions déjà enregistrées, on ignore si elles seront diffusées.
     
    «Pas un bon exemple»
    Car à France Télévisions, l’affaire est prise très au sérieux. Le président du groupe Rémy Pflimlin s’est exprimé mercredi matin, pour la première fois, sur cette garde à vue qui a fait grand bruit. «Chacun fait ce qu’il veut, il croit pouvoir faire ce qu’il veut avec l’argent qu’il gagne, c’est un autre problème, mais ça n’est pas un bon exemple», a-t-il déclaré au micro de France Bleu Provence.

    Plus tôt, la CGT de France Télévisions appelait son président à une sanction. «Ce n'est pas son premier dérapage. Le PDG de France Télévisions doit mettre un terme à ces dérives qui ternissent l'image des 11.000 salariés du service public», a déclaré à l'AFP le porte-parole du syndicat, Jean-François Téaldi.

    Sanctions
      «Je pense que c’est un incident dans sa vie qui est sérieux et qui traduit un malaise chez lui», a-t-il ajouté. La dernière fois qu’un «malaise» avait été perçu chez Jean-Luc Delarue, c’était à l’occasion de la cérémonie des Globes de cristal, en février 2009. France 2 avait réagi en évitant de lui confier des émissions en direct.

    Quid de l’avenir de l’animateur sur la chaîne, où il présente chaque jour l’émission «Toute une histoire»? Officiellement, Rémy Pflimlin n’a encore rien décidé. «Il était bien à l’antenne hier (Jean-Luc Delarue a enregistré une émission après la fin de sa garde à vue, ndlr). Je ne sais pas, il faut qu’on examine ça avec lui», a-t-il confié mercredi matin. Car Jean-Luc Delarue n’est pas un salarié de France Télévisions, ce qui limite les sanctions que France Télévisions pourraient lui infliger. En revanche, l’animateur est aussi producteur, donc fournisseur de programmes. «Cela relève du droit commercial, a expliqué à 20 Minutes Françoise Champeaux, rédactrice en chef de la Semaine Sociale Lamy. Il est plus facile de dénoncer un contrat, en fonction des clauses de celui-ci.» Il semble que France 2 ait finalement décidé de se passer des sevices de l'animateur.

    S. C.

     

     

     

  • Le voile intégral interdit dans l'espace public FRANCAIS

    Le Parlement français a définitivement adopté mardi le projet de loi sur l'interdiction du port du voile intégral dans tout l'espace public. Lire la suite l'article

    Le Sénat a adopté par 246 voix contre une le texte tel que l'Assemblée nationale l'avait voté le 13 juillet malgré les protestations de certains pays musulmans qui y voient une stigmatisation de leur religion.

    Ce texte, présenté par la ministre de la Justice, Michèle Alliot-Marie, prévoit l'interdiction du port du voile intégral dans tout l'espace public, avec, à la clé, une amende de 150 euros en cas d'infraction accompagnée ou non d'un stage de citoyenneté en cas de refus

    Emile Picy, édité par Yves Clarisse

     

     

  • Islamique Ground

    groundzero.jpg

    Des images inédites de l'attentat du 11 septembre 2001 AP / SIPA

    Centre culturel islamique près de Ground Zero: La mosquée de la discorde

    L'imam en charge de projet s'est dit, lundi, prêt à examiner «toutes les solutions». Quelles sont-elles? Pourquoi le dossier est-il si explosif? 20minutes.fr fait le point...

    En Amérique, la plaie du 11 septembre 2001 et de ses 2.752 victimes est encore à vif. Aussi, le projet de construction d'un centre culturel islamique, à deux rues de Ground Zero, divise le pays. Lundi, l'imam Feisal Abdul Rauf, l'un des artisans du projet, a calmé le jeu, affirmant examiner «toutes les solutions» possibles pour satisfaire les opposants et les partisans du chantier, qui ont bruyament manifesté à New York, samedi. Il y a du boulot.

    Quels sont les arguments des opposants?

    L'irrationnel côtoie les vraies inquiétudes pour la sécurité. Le républicain Newt Gingrich estime que le centre serait le symbole «de l'islam triomphant». Selon lui, une telle construction serait comparable «à installer un signe nazi au voisinage d'un musée de l'Holocauste». D'autres, comme le démocrate Harry Reid, arguent que cela ne ferait «qu'attiser inutilement les tensions». Des internautes menacent en effet déjà d'aller déverser «du sang de cochon» sur le bâtiment.

    Quelle solution?

    Trois sont envisagées:

    Choisir un autre lieu, purement et simplement. C'est peu probable. Pour Feisal Abdul Rauf, cela enverrait un message «d'intolérance» au monde musulman et ferait le jeu des extrémistes.

    Siffler un temps mort pour un débat public apaisé. «Nous y songeons», a glissé l'imam, lundi.

     Elargir l'aspect interconfessionnel du site avec des salles de prières pour des offices chrétiens et juifs. Feisal Abdul Rauf détaille cet aspect dans un édito publié dans le New York Times.

    Philippe Berry

     

  • Complétement GAGA la Lady Gaga....

    lady_gaga_1.jpg

    Les MTV Video Music Awards 2010
    13/09/2010

    Sa robe en viande crue, inspirée de son dernier shooting avec Terry Richardson pour la une du Vogue Hommes Japon n’a laissé personne sur sa faim.
    Crédit : REUTERS

    lady_gaga_2.jpg

    Une provocation de plus pour la Gaga qui devrait encore enrager la PETA...
    Crédit : REUTERS

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu