Avertir le modérateur

La chasse est ouverte.

La chasse est ouverte. Washington offre depuis lundi jusqu'à 23 millions de dollars (environ 17,5 millions d’euros) de récompense pour toute information conduisant à la capture de plusieurs leaders djihadistes dont Mokhtar Belmokhtar ou le chef de la secte islamiste nigériane Boko Haram, une première contre des «terroristes» d'Afrique de l'Ouest.

D'autres responsables du groupe Al-Qaida au Maghreb islamique (Aqmi) sont également visés par ce programme du département d'Etat, baptisé«Récompenses pour la justice», qui offre depuis 1984 des sommes d'argent à tout informateur permettant l'arrestation ou l'élimination d'individus qui menacent les intérêts des Etats-Unis.

La plus grosse récompense pour le leader de Boko Haram

La plus grosse récompense, sept millions de dollars (5,3 millions d’euros), est réservée au numéro 1 présumé de Boko Haram, Abubakar Shekau, qui combat actuellement l'armée du Nigeria dans le nord-est du pays. Une manne de cinq millions de dollars (3,8 millions d’euros) est également offerte à quiconque apportera des renseignements décisifs concernant l'Algérien Belmokhtar, un ancien chef d'Aqmi qui a monté son propre groupe fin 2012.

C.C. avec AFP - 20Minutes

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu