Avertir le modérateur

Au jour le jour - Page 3

  • Rick Owens en mode portage

    fille.jpg

    Des mannequins en portant d'autres grâce à des sangles : une fois de plus, Rick Owens a joué la carte de la provocation, lors de la présentation de sa collection prêt à porter, le 1er octobre, à Paris. Souvenez-vous, en janvier dernier, le créateur américain faisait défiler des modèles masculins le sexe dénudé.
    (AFP PHOTO/FRANCOIS GUILLOT)
    L'obs

  • Estampes érotiques de l'horreur : l'artiste japonais Toshio Saeki continue la tradition... à sa manière.

    toshio-sakei-art-4_0.jpg

    Né en 1945, Toshio Saeki commence à s'intéresser aux arts graphiques à son arrivée à Tokyo à la fin des années 60. Depuis, il détourne l'héritage de Hokusai à coups de situations obscènes, macabres et parfois grotesques. Son défi, c'est de provoquer tout de même l'excitation que les Shunga originels doivent offrir. À vous de voir...

  • Le Personnel d'Air France se bat pour ne pas perdre ses ailes...

    airfrance_0.jpg

    airfrance_1.jpg

    Sans titre-1.jpg

    airfrance_3.jpg

    Dans un climat social tendu depuis plusieurs jours, le comité d’entreprise de la compagnie aérienne a tourné court hier matin, interrompu par plusieurs centaines de salariés. Des membres de la direction ont été malmenés. PARTAGER Envoyer à un ami Des images incroyables et inattendues. Surtout dans une société emblématique comme Air France : deux dirigeants de la prestigieuse compagnie aérienne, chemise et costume en lambeaux, cernés et malmenés, escaladent une grille de 3 mètres pour échapper à la vindicte de manifestants criant « à poil, à poil », et trouver de l’autre côté la protection de CRS. La situation a brutalement dégénéré hier au siège d’Air France à Roissy après la confirmation de la possible suppression de 2 900 postes. Des salariés ont agressé le DRH Xavier Broseta et Pierre Plissonnier, responsable de l’activité long courrier à Air France. La direction mais aussi les politiques, le Medef, et les syndicats ont « fermement condamné ces violences physiques ». La compagnie a l’intention de porter plainte. Quant à Xavier Broseta, « choqué et déçu à titre personnel », il a déclaré : « Je ne voudrais pas que l’opprobre soit jeté sur l’ensemble du personnel d’Air France ». Alexandre de Juniac, le PDG de l’entreprise, a affirmé que la direction était « disponible à tout moment pour reprendre les négociations avec ses syndicats ». Lors du bref CCE, la direction a annoncé aux syndicats la mise en œuvre d’un plan « alternatif » au projet de développement « Perform 2020 », décidé après l’échec de négociations avec les navigants. Il induirait un sureffectif de 300 pilotes, 900 PNC (hôtesses et stewards) et 1 700 personnels au sol, selon des représentants des salariés avant l’invasion du CCE. Ce nouveau plan fait suite aux 5 500 suppressions de postes de 2012 à fin 2014 et aux efforts de productivité des personnels. Trois syndicats avaient appelé à une grève au niveau national, mais le trafic n’a pas été perturbé. Frédéric Gagey a officiellement confirmé son projet de réduire l’activité sur son réseau long-courrier : cinq avions quitteraient la flotte en 2016, puis neuf autres en 2017. La compagnie dispose actuellement de 107 avions sur ce réseau, actuellement déficitaire pour moitié. Air France réduira en 2016 ses fréquences sur 22 lignes et six autres deviendront plus saisonnières. Des licenciements secs En outre, en 2017, la compagnie fermera cinq lignes, en Inde et en Asie du Sud-Est. Les suppressions de postes se feront d’abord par des plans de départs volontaires. Mais « si jamais on n’y arrive pas, ça pourrait mener à des licenciements secs, du jamais vu à Air France », a relaté Jean-Pierre Bernasse (Unsa-aérien). Vendredi, la direction avait déjà esquissé en conseil d’administration les grandes lignes de ce projet, après l’échec des négociations avec les pilotes sur de nouvelles mesures de productivité. Les discussions avec les autres personnels navigants n’avaient pas plus abouti. La direction leur demandait de voler une centaine d’heures de plus par an, à rémunération constante, et de renoncer à des jours de repos.
    BP Actualités

    20MI.jpg

  • © Lucas Foglia « A Natural Order »

     

    Lucas Foglia

    Family Portrait with the Photograph George Took of Christina at their Wedding, Tennessee 2008>

    lucas-foglia-11-667x500.jpg

    Alex with Gourd, North Carolina 2008

  • Francine

  • 30 secondes

  • HUMAN

  • Stromae - quand c'est ?

  • "Personne ne me soumet, personne ne me possède, je suis mon propre prophète!"»

    femen-pontoise.jpg

    Deux militantes du mouvement féministe Femen ont perturbé samedi soir un salon consacré à la femme musulmane à Pontoise (Val-d’Oise). Peu avant la fermeture du salon, vers 20h30, «deux Femen sont montées sur la scène, habillées de djellabas qu’elles ont enlevées avant d’être prises en charge par le service de sécurité du salon et remises à la police», a indiqué à l’AFP une source policière. «Nos djihadistes topless sont apparues à la tribune devant Nader Abou Anas et Mehdi Kebir, les disciples misogynes d’Allah, pour crier haut et fort "Personne ne me soumet, personne ne me possède, je suis mon propre prophète!"»

  • Enchères

    conno.png

    Global Cartoons ‏@globalcartoons · MT @Telegraph: This pretty much captures how EU countries are handling the #refugeecrisis By @bobscartoons pic.twitter.com/G8THu7WyH6

  • Globe Chairs

    fubiz.jpg

    Conceptual Globe Chairs
    Fubiz

  • Stromae takes América

  • Il s'appelait Aylan Al-Kurdi , il avait 3 ans. Son frère aîné, Ghalib, est également mort noyé

    enfant.jpg

    Ils étaient 11, et lui avait 2 ans. Mais il parait qu’on ne peut rien y faire. Il leur restait 7 kilomètres à faire. Quelques heures à pieds en prenant le temps de s’arrêter à cause des enfants. Mais il y avait la mer. Oh rien, un bras de mer. "Regardez, on voit la cote là-bas". Devant eux la Grèce, l’Europe. Derrière eux la Turquie, pas encore l’Europe et Bodrum, jolie cité balnéaire ou la gentrie d’Istanbul vient faire du bateau en tenue blanche immaculée. Ils étaient 11 et lui avait un tee-shirt rouge. Etaient-ils de la même famille ? Venaient-ils du même village ? En tout cas ils avaient dû faire confiance au même passeur. "Voilà deux bateaux. Vous n’avez qu’à aller tout droit, c’est simple". Je vous entends. Je vous comprends parfois. Ils sont des dizaines et des dizaines de milliers. Comment gérer un tel afflux ? Oui c’est un drame dont on se passerait bien. Soyez tranquilles. Eux aussi s’en passeraient bien. "Que faire ?" se disent nos élus en prenant une mine de circonstance, tétanisés que leur humanité ne leur coûte leur siège. Autour de nous, les pays frontaliers accueillent tant bien que mal des flots de réfugiés. Ils ne croulent pas sous l’or mais ils le font. 630 000 Syriens sont en Jordanie, 300 000 au Liban, le petit Liban ; 2 millions en Turquie qu’on critique tant. En France ? "3450 visas", dixit le ministère de l’Intérieur. Et on parle de pression insupportable. Personne ne dit que ce sera simple ; personne ne dit que tous pourront être accueillis et intégrés. Mais au moins se mobiliser comme une urgence. Pour le tsunami, les ONG croulaient sous les dons et là rien ? On débat sur le mot "migrant". Je vous entends hurler "ils viennent pour les alloc'", comme arc-boutés sur un pactole. Vous est-il venu en tête que l’on puisse préférer son quartier, son village, son pays et rêver d’une Syrie en paix pour y revenir au plus vite ? Croyez-vous qu’avec notre sens de l’hospitalité légendaire ils se trouveront tellement bien en Europe qu’ils ne voudront plus jamais en partir ? Non ! Ils viennent parce que chez eux on tue. Tout et tout le monde. Ils étaient 11 et lui du haut de ses 2 ans n’avait jamais connu autre chose que la guerre. Avait-il peur en montant sur la petite embarcation ? Prenait-il cela pour un jeu ? Riait-il ou était-il endormi dans les bras de sa mère ? Ils se sont repartis les coquilles de noix laissées par ce passeur de mort. Cinq sur l’une. Six sur l’autre. Lui et ses chaussures bleues étaient parmi les six quand le bateau a commencé à couler. Il était seul quand il s’est noyé. Seul quand il mort. Sur la plage il semblait endormi. Comme nous. Mais lui ne se réveillera pas. Par Olivier Ravanello | Le Monde selon Ravanello

    ghalid.jpg

  • Le malaise de la semaine

    11949370_882807451809266_6480071993226946502_n.png

    Il Etait Une Pub

  • 8ème édition Forum Mondial Convergences Paris du 7 au 9 septembre 2015

    zero.png

    Il est encore temps de rejoindre les 10000 participants à la 8ème édition du Forum Mondial Convergences Zéro exclusion, Zéro carbone, Zéro pauvreté, qui se tiendra à Paris du 7 au 9 septembre 2015 au Palais Brongniart et à l’Hôtel de Ville. L’AFD est partenaire principal du 8ème Forum Mondial Convergences. Nous vous attendons pour échanger avec vous lors des conférences et ateliers auxquels nous participons ainsi que sur notre stand au Salon professionnel. Cette année, le Forum Mondial Convergences 2015 s’inscrit dans un contexte international particulièrement riche, avec l’adoption des nouveaux Objectifs de développement durable au Sommet de New York en septembre, et la tenue à Paris de la 21ème Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP21). Cette 8ème édition accueillera le Président de la République François Hollande, le mardi 8 septembre au Palais Brongniart.

  • Apologie du monde moderne

    modern-world-caricature-illustrations-steve-cutts-9.jpg

    iletaitunepub.fr

  • Vos avez dit canard ?

    CANARD.jpg

    © J A N E • L O N G

    Jane Long, a photographer based in Australia, has taken a collection of old glass-plate images by Romanian photographer Costica Acsinte and updating them by adding color and a bit of Photoshop magic.

  • Le pur-sang qui valait 2,6 millions d'euros

    ce-jeune-poulain-pur-sang-fils-de-dubawi-et-pacifique-a-ete-achete-pour-2-6-millions-d-euros-le-16-aout-2015-lors-des-prestigieuses-ventes-de-yearlings-de-futurs-chevaux-de-course-de-galop-a-dauville_5.jpg

    Ce jeune poulain pur-sang, futur cheval de course de galop, a été acheté pour 2,6 millions d'euros lors des prestigieuses ventes de yearlings à Deauville ce week-end. Cet "athlète extraordinaire", selon le courtier anglais qui a acheté ce cheval pour le compte de l'émir de Dubaï, Mohammed bin Rashid Al Maktoum, a de qui tenir: né le 4 mars 2014, il est l'un des fils de Dubawi (cinq victoires) et de Pacifique (trois victoires).
    afp.com/CHARLY TRIBALLEAU
    www.lexpress.fr

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu