Avertir le modérateur

attentat

  • L'horreur à Londres

    the-sun.jpeg

    "Le courage d'une chef scout" a choisi de titrer le provocateur Sun. Photo : Capture d'écran du site du Sun Au lendemain du terrible drame dans lequel un soldat britannique a trouvé la mort, abattu à l'arme blanche en pleine rue londonienne par deux hommes, la plupart des quotidiens anglais font leur Une sur le sujet. Metro a fait une revue de presse. Les deux hommes ont tué à l'arme blanche un soldat britannique mercredi dans un quartier du sud-est de Londres , affirmant aux témoins de la scène agir "au nom d'Allah" avant d'être blessés par la police, et arrêtés. C'est un "acte barbare qui s'est produit aujourd'hui, une attaque épouvantable manifestement de nature terroriste", a déclaré David Cameron lors d'un point de presse à Paris, où il se trouvait pour une visite écourtée pour regagner Londres au plus vite.

    marthyrisme,londres,attentat

    Lee Rigby, le jeune soldat britannique tué le 22 mai à Londres, avait servi en Afghanistan. AP/SIPA

    Lee Rigby avait 25 ans et était père d'un fils de 2 ans...

    marthyrisme,londres,attentat,lee rigby

    L'émotion est toujours vive Lettres et fleurs continuent d'affluer à proximité de la scène de crime de Woolwich, où a été sauvagement assassiné le soldat britannique Lee Rigby. © Reuers/Olivia Harris

    marthyrisme,londres,attentat,lee rigby

    "Mon papa, mon héros" Jack, le fils de Lee Rigby, a assisté à ses funérailles lundi à Bury, dans le nord de l'Angleterre. Le soldat anglais a été tué en pleine rue de Londres le 22 mai dernier.

    © REUTERS/Nigel Roddis

  • La mère des assassins !

    parents.jpg

    "ILS ONT ÉTÉ PIÉGÉS" Selon Anzor Tsarnaev et Zubeidat Tsarnaeva, leurs fils Tamerlan et Dzhokhar n'ont pas posé les bombes des attentats de Boston et ont été piégés. C'est ce qu'ils ont réaffirmé lors d'une conférence de presse à Makhachkala, au Daguestan.Photo REUTERS/Stringer

  • Boston sous les bombes....

     

    boston,bombe,attentat

    Ken.MCGAH/AP/SIPA

    boston.jpeg
    Un attentat à la bombe a fait au moins 3 morts et 130 blessés, le 15 avril 2013, à Boston. K.MCGAH/AP/SIPA

    ETATS-UNIS - Au moins trois personnes ont été tuées et plus de 130 blessées dans deux attaques à la bombe à l'origine encore indéterminée...

     

    boston,bombe,attentatPhoto : David L. Ryan/AP/SIPA


  • Tout ça pour un film inconnu ???

    ravage.jpg
    Barack Obama l'a qualifié d'"attentat". L'attaque du consulat américain en Libye par un groupe armé a fait quatre morts, dont l'ambassadeur Christopher Stevens.
    Reuters/Esam Al-Fetori

  • Elles sont toutes chez Bouygues, le seul forfait qui ne vous lâche pas, même pendant les attentats...

    Attaque-en-Somalie.jpg
    Des femmes sont sorties blessées du théâtre national de Mogadiscio (Somalie). Une explosion est survenue en pleine cérémonie, alors que le Premier ministre somalien prononçait un discours. L’attaque a fait au moins six morts et a été revendiquée par les islamistes d'al Chabaab. D'après un médecin de l'hôpital Madina interrogé par Reuters, deux ministres et un député auraient été blessés.
    Photo REUTERS/Omar Faruk

  • CHARLIE HEBDO restera Libre-Penseur

    1597156_3_6157_la-couverture-du-numero-de-charlie-hebdo.jpg
    La couverture du numéro de "Charlie Hebdo" rebaptisé "Charia Hebdo" après la victoire du parti islamiste Ennahda en Tunisie, et la mise en place de la charia en Libye.
    AFP/MARTIN BUREAU

     

    Je suis indignée du non respect de la Liberté de la Presse !

     

    charia hebdo,charlie hebdo,attentat,liberté,parti islamiste ennahda,tunisie
    Le directeur de la publication de Charlie Hebdo, le dessinateur Charb, devant les locaux détruits de son journal, le 2 novembre 2011 à Paris
    Alexander Klein afp.com

     

     

  • Oslo à feu et à sang

     oslo_1.jpg
     REUTERS
     oslo_2.jpg
    Photo non datée d'Anders Behring Breivik, 32 ans, le Norvégien suspecté d'avoir perpétré la double attaque à Oslo, le 22 juillet 2011. REUTERS / scanpix Sweden / handout

    Après l'attentat et la fusillade meurtriers de vendredi, la police norvégienne a arrêté un suspect, identifié par les médias comme étant Anders Behring Breivik...

    Anders Behring Breivik. C'est celui que les médias norvégiens ont identifié comme étant le principal suspect du double attentat commis en Norvège vendredi qui a fait 92 morts.  Le visage de ce «Norvégien de souche» âgé de 32 ans, grand, à la chevelure blonde mi-longue et aux yeux bleus, s'étale dans les médias norvégiens ce samedi matin. Sur son profil sur Facebook - désormais indisponible - , l'homme se décrit comme «conservateur», «chrétien», célibataire, intéressé par la chasse et par des jeux tels que World of Warcraft et Modern Warfare 2.
    20minutes

    Des survivants d'Utoeya racontent la tuerie méthodique perpétrée par un sympathisant d'extrême droite. Au moins 85 personnes sont mortes auxquelles s'ajoutes les sept victimes d'une explosion à Oslo.

    «Il hurlait qu'il allait tous nous tuer, que nous devions tous mourir. On aurait dit qu'il sortait tout droit d'un film nazi». Des survivants du carnage de l'île d'Utoeya , près d'Oslo, ont raconté aux médias la fusillade qui a coûté la vie à 85 personnes. Sept cents jeunes, âgés de 14 à 17 ans et adhérents au parti travailliste, étaient rassemblés lors d'un camp de jeunesse où devait se rendre samedi le premier ministre norvégien Jens Stoltenberg.

  • Maison de Ben Laden à Abbottabad

    debris.jpg

    Un jeune garçon collecte des débris après l'attaque du commando américain dans la maison de Ben Laden à Abbottabad, Pakistan, le 3 mai 2011.

     

    Crédit : A. SOOMRO / REUTERS

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu