Avertir le modérateur

liberation

  • Cocoricobaye

    coq_francaise.jpg

     

    Je voudrais dire au photographe du journal Libération que

    le coq de la photo n'est pas de race Française. 

  • L'enfumage

    enfumage.jpg

  • COUPS DE FEU À LIBÉ

    liberation_1.jpg

    Un homme armé d'un fusil à pompe a grièvement blessé un assistant photographe dans le hall du quotidien Libération à Paris avant de prendre la fuite, une agression rappelant un incident survenu vendredi à BFMTV qui n'avait pas fait de victime. Des policiers ont été déployés devant les sièges des grands médias parisiens peu de temps après cette fusillade, a-t-on appris de source policière. L'homme a fait irruption vers 10h15 au siège du quotidien Libération, 11 rue Béranger dans le 3e arrondissement de Paris, et a ouvert le feu à deux reprises, atteignant la victime au thorax et à l'abdomen, a-t-on appris auprès du journal et de source policière. Transporté à l'hôpital, son pronostic vital est engagé. "Je suis arrivée et j'ai vu un homme au sol avec du sang partout qui se tenait le ventre. J'ai croisé mes deux collègues de l'accueil. Le collaborateur blessé, C. âgé de 23 ans selon le site de Libération, était l'assistant d'un photographe de Next, un supplément de Libération, a précisé le directeur de la rédaction, Fabrice Rousselot, dans un message aux employés du journal. 

    20Minutes

    liberation

    liberation

    capture d'écran

     

    capture d'écran

  • Libération paye un interview de Léonarda

    leonarda.jpg

    Un mois après son expulsion au Kosovo, le quotidien a voulu consacrer son portrait à la collégienne rom… Devenue un symbole, la voilà en dernière page de Libération ce mardi. Elle? Léonarda Dibrani, 15 ans, expulsée avec ses parents et ses cinq frères et sœurs du territoire français en octobre à Mitrovica au Kosovo. Un mois après son arrestation par des policiers qui viennent la chercher lors d’une sortie scolaire, le quotidien français est allé à sa rencontre pour lui consacrer sa célèbre page «portrait». Mais pour pouvoir interviewer l’adolescente dont l’histoire fait polémique depuis plusieurs semaines, le journaliste Michel Henry a accepté de sortir son porte-monnaie et donner 50 euros à la jeune fille et à sa famille. Il s’en explique dans son portrait. «Amers et déçus, ils cherchent, en vertu de cette stratégie de la débrouille qui gouverne leurs vies, à tirer bénéfice de l’appétit des médias. Resat, le père, fixe ses conditions: il faut "donner un truc" pour obtenir l’interview. "Tu comprends, on n’a pas de thunes", détaille Léonarda». Le journaliste poursuit: «D’ordinaire, jamais Libération ne paye, mais là, allez savoir pourquoi, on cède tout en négociant serré. Affaire conclue à 50 euros, au lieu des 200 réclamés». Si Michel Henry a eu l’honnêteté de révéler que l’interview avait été monnayée dans son portrait, son aveu, étonnant, n’a pas manqué de faire réagir ses confrères ainsi que des lecteurs du journal, estomaqués.

    20Minutes

  • La guerre qui tue

    smarphone.jpg

  • La litanie répérée 547 fois prend fin !

    otage.jpg

    Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier libérés

    Les deux journalistes français ont été retenus en otage en Afghanistan pendant 547 jours. Ils devraient revenir en France "dans quelques heures" selon François Fillon.

    otage_2.jpg
    otage_1.jpg
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu