Avertir le modérateur

toshifumi fujimoto

  • Toshifumi Fujimoto invente le tourisme de guerre

    japon_2.jpg
    Toshifumi Fujimoto prend la pose à Alep, en Syrie.

    Ce chauffeur de poids-lourd japonais de 45 ans, qui en avait assez de sa vie monotone et routinière, a décidé de passer la semaine à Alep, au nord de la Syrie, aux côtés des rebelles qui luttent depuis mars 2011 contre le régime du président Bachar el-Assad.

    «Aucun guide»

    «Chaque matin je me rends sur une ligne de front», assure-t-il. Pour lui, il n'est pas question d'engagement idéologique. Le Japonais, père de famille et divorcé, prend des photos, pose avec les combattants rebelles... et se promène «seul», «car aucun guide ne veut aller au front». «Moi je veux y aller tous les jours. C'est très excitant et le pic d'adrénaline est incomparable», confie-t-il. Cet amateur de sensations fortes a même déboursé quelque 2500 dollars (1900 euros) pour se rendre en Turquie, avant d'entrer clandestinement en Syrie.

    Lefirago.fr

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu